Oreillers pour verticalisation cervicale, lesquels choisir ?  Infos, frais


La zone cervicale de notre colonne vertébrale est l’une des parties de notre corps à laquelle vous devez toujours faire attention et lui montrer le plus grand soin. Sa délicatesse et son importance ont en effet été progressivement découvertes de plus en plus soigneusement. Parmi les nombreux problèmes du col de l’utérus, il y a un problème assez répandu appelé verticalisation cervicale.

Qu’est-ce que la verticalisation cervicale

La verticalisation cervicale, ou redressement cervical, c’est une dysmorphie de la région cervicale. En fait, celui-ci devrait avoir une courbure naturelle spécifique qui, cependant, fait défaut dans ce cas.

En gros c’est un perte ou réduction de la lordose cervicale nécessitant une physiothérapie. Sinon, cela pourrait causer un certain nombre de problèmes qui pourraient nuire à notre santé.

Symptômes de verticalisation cervicale

Ce problème implique, Comme nous l’avons dit, un certain nombre de désagréments, souvent même invalidante, qui sont immédiatement identifiables et évaluables. Évidemment, plus nous agissons rapidement pour les endiguer et y remédier, moins elles seront envahissantes.

Les principaux symptômes de la verticalisation cervicale sont :

  • Vertiges – causée par un apport sanguin réduit au cerveau et une posture et un mouvement musculaire incorrects de la zone cervicale. Celui-ci qui donne également une dystonie à l’oreille et une étrange sensation de désorientation, est souvent défini comme un vertige cervical ;
  • Mal de tête – cela est causé à la fois par les problèmes musculaires susmentionnés activés dans la zone cervicale, mais aussi par les signaux envoyés à travers les connexions neurologiques pour signaler un problème dans ce point spécifique du corps ;
  • La nausée – avec les vomissements, ce sont les principaux signaux de verticalisation cervicale car il y a à la fois une compression sur les vaisseaux artériels qui transportent le sang vers notre cerveau et un stimulus neurovégétatif très fort ;
  • Arthrose – la dégénérescence des cartilages de la zone cervicale est l’un des problèmes les plus graves causés par la verticalisation cervicale. La perte de la courbure naturelle du cou génère en effet un mauvais positionnement des vertèbres. Tout d’abord, donc, cela accélère l’usure des cartilages et diminue également la possibilité de mouvement ;
  • Discopathies – toute la colonne vertébrale souffre si une anomalie telle que celle de la verticalisation cervicale survient. Le cou est évidemment l’étirement qui souffre le plus, mais il crée aussi des conditions de détérioration dans d’autres zones qui compensent le déséquilibre. Cela provoque également une compression nerveuse et des douleurs dans les bras;
  • Modifications arrière – la zone cervicale est celle qui tend le plus à compenser un éventuel changement par rapport aux autres parties anatomiques. Les vertèbres du cou ont en effet très fréquemment tendance à aller vers une verticalisation cervicale pour compenser une éventuelle augmentation de la courbure au niveau lombaire ;
  • Douleurs musculaires dans le cou – de nombreux groupes musculaires de la zone cervicale sont contraints de faire un effort pour compenser un déséquilibre postural. Cela génère également une forte douleur et un raidissement des muscles du cou;

Causes de la verticalisation cervicale

Mais comment et pourquoi cette étrange anomalie survient-elle dans notre tractus cervical ? D’abord il est important de pouvoir comprendre les causes possibles d’une verticalisation cervicale afin de pouvoir y remédier, si possible.

Il existe différentes causes possibles telles que :

  • Mauvaise posture – maintenir des positions incorrectes avec le cou pendant une longue période au cours de notre journée peut causer divers problèmes. La zone la plus sujette à l’inconfort est précisément la zone cervicale qui pourrait perdre sa courbure lordotique normale. Rester assis pendant de nombreuses heures devant un ordinateur dans la mauvaise position peut être très dangereux car cela crée invariablement une série de problèmes gênants ;
  • Humeur: on sait maintenant que notre corps est étroitement lié à notre psychisme. En particulier, l’esprit et le cou sont très étroitement liés l’un à l’autre. Une posture du cou modifiée est souvent associée à une humeur négative. Même les personnages très introspectifs ont tendance à somatiser leur état émotionnel précisément dans la région cervicale. Par ailleurs, une corrélation a été trouvée entre les phénomènes de verticalisation cervicale chez les sujets souffrant d’états anxieux et dépressifs ;
  • Âge avancé – le temps passe pour tout le monde malheureusement et le vieillissement a tendance à faire rage notamment au niveau de la zone cervicale. En cela c’est la force de gravité qui, agissant de haut en bas, engendre une modification du corps. En fait, celui-ci a tendance à réagir et à interagir avec lui. La verticalisation cervicale est précisément l’un de ces phénomènes adaptatifs que notre corps met en action ;
  • Les téléphones portables – cet objet précieux né à la fin du siècle dernier est la cause de joies et de peines. Cette dernière génération est en train de devenir celle qui souffrira le plus de la verticalisation cervicale. Le problème vient de la nécessité de passer de plus en plus de temps les yeux fixés sur l’écran. Pour donner une meilleure idée des dégâts que crée cette position triviale, il suffit de penser que l’effort de notre cou courbé pour écrire sur le smartphone équivaut pour notre zone cervicale à celui de supporter un poids d’une vingtaine de kilogrammes ;

Cures de verticalisation cervicale

Heureusement, cette anomalie n’est pas définitive dans de nombreux cas et il existe des contre-mesures et des remèdes pour endiguer la verticalisation cervicale. Il n’y a pas de meilleur ou de pire remède pour la verticalisation cervicale, chaque cas est unique et doit être évalué par un professionnel.

La rééducation de ce trouble, une fois les facteurs à l’origine du problème identifiés, doit être soigneusement évaluée. Un kinésithérapeute expérimenté pourra vous aider à résoudre cette symptomatologie rapidement et efficacement évitant tout problème secondaire.

Il n’est pas superflu de préciser que tous les kinésithérapeutes ne sont pas les mêmes, les compétences manuelles et le type d’approche sont différents selon le choix professionnel.

Dans un premier temps, le kinésithérapeute devra donc réaliser un bilan global non seulement de la posture, mais aussi vérifier l’état général, le mode de vie, les antécédents médicaux et toute intervention chirurgicale.

Après une évaluation approfondie, nous passons à une des nombreuses approches pour résoudre la verticalisation cervicale, qui passent souvent par les nombreuses techniques de thérapie manuelle. Il s’agit principalement d’exercices spécifiques qui peuvent également être pratiqués seul mais sous l’étroite observation de un kinésithérapeute qui saura vous conseiller sur le bon nombre d’exercices à réaliser et leur bonne exécution.

Évidemment, pour en venir au but de cet article, l’un des remèdes les plus simples que nous puissions, à notre petite manière, appliquer est l’achat d’un oreiller adapté à ce problème. Il existe de nombreux coussins qui nous conviennent dans ce cas précis. Mais ce qui est surtout recommandé, grâce à ses caractéristiques uniques, est la mousse à mémoire de forme.

La principale caractéristique qui rend ce genre de coussin le plus adapté à la verticalisation cervicale est sa compacité. En plus de cela, également la capacité de soutenir la zone affectée par les symptômes de manière uniforme et constante.

La phase importante du sommeil est donc garantie par un oreiller fait de cette matière. Car avec sa particularité de se souvenir de la morphologie du cou qu’il supporte, il répartit uniformément le poids qui s’arrange ensuite de la manière la plus naturelle et physiologique.

En fin de compte, l’important est que l’évaluation du produit dans son ensemble nous satisfasse et résolve également le problème. La cohérence est particulièrement importante pour cette symptomatologie spécifique. C’est en effet celui qui garantit le plus le maintien physique de la zone cervicale.

Sans cette caractéristique précieuse, notre cou continuerait à souffrir des vices et des problèmes causés par la mauvaise posture adoptée. Le polyuréthane est un matériau sans égal, car il a un équilibre parfait entre dureté et douceur.

De plus, il ne faut jamais oublier la qualité du matériel. Comme pour tous les produits que vous achetez, en fait, vous devez toujours viser un niveau de qualité aussi élevé que possible. Pour qu’il nous garantisse une longue durée de vie.

Conclusion

En conclusion, pour éviter tous les problèmes décrits ci-dessus dus à la verticalisation cervicale, une bonne posture pendant la nuit est certainement importante. Pour cela, il est essentiel de choisir un oreiller adapté. Les plus adaptés à ce problème spécifique sont ceux en mousse à mémoire de forme.

Le choix de cet oreiller n’est évidemment que recommandé, car de toute façon cela reste une évaluation assez personnelle. Tout dépend de nos préférences et évaluations subjectives des avantages et des inconvénients de coussins en polyuréthane.

Ainsi, parmi toutes les contre-mesures que l’on peut prendre pour endiguer l’apparition de la verticalisation cervicale, il y a sans aucun doute le choix de l’oreiller. Un bon choix pour faire le choix généralement limité à certains types principaux.

La mousse à mémoire de forme est également hypoallergénique, ce qui la rend préférable à une grande partie des consommateurs pour cette raison. Alors qu’il a pour inconvénient de retenir la chaleur, un défaut qui le rend peu appétissant pour les personnes chaleureuses ou celles qui souffrent particulièrement de la chaleur en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *