Oreillers nuque, quelle forme choisir ?  Infos et descriptions, avis


Lorsque vous souffrez de douleurs cervicales, de nombreuses causes peuvent être à l’origine de ce problème gênant. Cependant, il y a aussi autant des solutions à l’apparition et à la propagation de cette pathologie. Étant parmi les malaises physiques les plus courants, les contre-mesures pour guérir et atténuer ce problème sont vraiment nombreuses. Évidemment, beaucoup dépend aussi de la cause qui le provoque.

Principaux symptômes des problèmes cervicaux

Cette pathologie musculo-squelettique, qui provoque la douleur gênante qui rayonne du cou et des épaules, cela peut durer de quelques mois à quelques années. Les principales causes qui en sont la cause sont : la mauvaise posture lorsque l’on est assis ou en mouvement, un mode de vie sédentaire et des coups d’air.

En ce qui concerne la symptômes plus fréquents rencontrés chez ceux qui ont des problèmes avec la région cervicale, nous trouvons:

  • raideur de la zone touchée
  • douleur dans le cou
  • diverses douleurs dans les épaules et les membres supérieurs
  • mal de tête

Oreillers de nuque, les formes existantes

Des années d’expérience dans le traitement de ce problème douloureux ont conduit au développement d’oreillers spéciaux. Ceux-ci sont capables de résoudre ou de prévenir l’inconfort de la zone cervicale. Grâce aux caractéristiques particulières des modèles d’oreillers qui ont été conçus, il est possible d’atteindre un niveau de bien-être e amélioration générale de la vie, ce qui est miraculeux.

Parmi les principaux avantages, il y a sans aucun doute celui de être capable de dormir en assumant une position correcte de l’angle entre les épaules et le cou. Cela permet également une relaxation totale de la zone, résultant en un repos non perturbé.

Il existe plusieurs types d’oreillers cervicaux :

  • Vague – il a une forme ondulée, plus haute dans la partie supérieure et inférieure, tandis qu’elle est plus basse dans la partie centrale. Pour que la tête et la nuque reposent sur l’oreiller dans une ergonomie parfaite.
  • Papillon – de par la forme caractéristique du papillon, leur forme particulière favorise la bonne posture du cou qui tombe dans le creux de l’oreiller et soulage par conséquent les douleurs cervicales.
  • Une savonnette – a la forme classique de l’oreiller que tout le monde a à la maison, rectangulaire. Mais il diffère par sa hauteur, sa texture et le matériau dont il est fait.
  • Cylindre – sa forme particulière permet d’occuper le creux entre la tête et les épaules, pour un soutien particulier de la zone du cou.
  • coussin “U” – la forme offre un maintien particulier à la tête. Le cou, en revanche, est maintenu tendu, favorisant la distension conséquente de la zone des épaules.

Tous ces modèles offrent à leur manière une solution idéale pour lutter contre le problème de la douleur dans la zone cervicale. Évidemment, il est nécessaire d’évaluer au cas par cas laquelle de ces formes nous convient le mieux. Tant d’un point de vue ergonomique que pour la spécificité de la criticité dont nous disposons. Certainement avis d’expert e le test de première main de l’oreiller qui correspond le mieux à nos besoins devient fondamental.

Exigences de base de l’oreiller cervical idéal

Comme nous l’avons dit, les douleurs cervicales surviennent généralement lorsqu’il y a des contractures musculaires, des facteurs traumatiques, des écrasements vertébraux mais surtout une posture incorrecte que l’on assume dans la journée. Si dans le fauteuil à la maison ou sur la chaise au bureau, nous tenons notre tête dans la mauvaise position tout en regardant l’ordinateur ou notre smartphone, cela peut créer une inflammation des nerfs et des faisceaux musculaires de la région cervicale, provoquant une douleur intense.

Alors, quelles sont les exigences que notre oreiller cervical idéal devrait avoir ? En gardant à l’esprit ce qui a été dit ci-dessus, concernant les différents modèles et leurs formes. Il existe d’autres caractéristiques importantes qui doivent être prises en compte lors du choix de notre oreiller.

Les caractéristiques fondamentales pour un oreiller cervical idéal sont donc :

  • Hauteur – sans doute l’aspect à prendre en compte tout de suite. Un oreiller idéal pour éviter le problème de cou gênant ne doit pas être trop haut ou trop bas. En fait, si le modèle s’avère être d’une hauteur incorrecte, cela pourrait causer des problèmes encore plus graves que ceux que nous avons déjà. Un oreiller trop bas peut entraîner une possible lordose, tandis qu’un oreiller trop haut peut entraîner une contraction des muscles et, en plus de provoquer une gêne possible dans la partie supérieure des épaules, peut entraîner une cyphose.
  • Matériaux – ils peuvent être soit d’origine naturelle, comme le coton ou la laine, soit de nature synthétique. Ceux qui sont les plus populaires sont ceux faits de latex et de mousse à mémoire de forme. Ceux-ci doivent céder en fonction du poids de notre corps et sont également sensibles à la chaleur humaine. La qualité des matériaux donne à l’oreiller les effets les plus efficaces et durables dans son utilisation. Les deux parties qui le composent, en effet, rembourrage et revêtement extérieur, ont des rôles distincts mais une importance similaire. Le rembourrage doit être fait d’un matériau souple, qui s’adapte à l’anatomie du cou et de la tête, afin de lui donner le bon maintien et d’éviter les fameuses douleurs cervicales. Le revêtement extérieur, quant à lui, doit être réalisé avec des matériaux respirants tels que le coton et la laine, traités avec des procédés de fabrication particuliers. Il doit également être amovible et lavable, afin de garantir une hygiène correcte et durable du produit.

Conclusion

En conclusion, on peut dire que la forme de l’oreiller n’est certainement pas l’une des principales caractéristiques auxquelles il faut prêter attention. Ou plutôt, c’est un aspect à prendre en compte pour sa propre évaluation ergonomique de l’étirement épaule-cou, mais les éléments à surveiller sont fondamentalement différents.

Alors que vous choisissiez un modèle ou un autre, la caractéristique la plus importante de l’oreiller qui doit être prise en compte est la qualité. pour s’assurer qu’il possède les propriétés orthopédiques nécessaires à un bon repos.

Fondamentalement, choisir un oreiller de qualité, c’est améliorer son sommeil, sa santé et par conséquent aussi affronter les jours d’une manière plus détendue et active. Rappelez-vous que la nuit, la colonne vertébrale doit être dans une position aussi naturelle que possible, avec le cou et la tête bien soutenus. Ces précautions doivent être prises par tous, car la douleur au cou peut affecter les jeunes et les personnes âgées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *