Oreillers cervicaux à porter au bureau : les meilleurs articles pour le travail


Souvent assis pendant de nombreuses heures devant un écran d’ordinateur, les muscles du cou et des épaules sont douloureux. Cela exacerbe souvent la douleur dans ces zones et dans le bas du dos. Le tractus cervical, en particulier, il est le plus soumis au stress négatif d’une position assise prolongée. Il existe évidemment des méthodes pour remédier à ces déséquilibres. Quelques astuces suffisent pour corriger une mauvaise posture et un petit mouvement pour dissoudre les tensions accumulées.

Le col de l’utérus et ses éventuels problèmes

Comme nous l’avons dit, la zone cervicale est la plus sensible et sujette à des problèmes de nature douloureuse. Parce qu’il réagit à notre mode de vie. C’est pourquoi il est essentiel l’importance de mener une vie aussi saine que possible le jour et la nuit.

Les problèmes douloureux dans la région cervicale sont causés par de nombreux facteurs, dont beaucoup sont facilement traçables. Tout d’abord, il est toujours nécessaire de vérifier à temps et de consulter un médecin, dès que certains des symptômes sont détectés afin de pouvoir les résoudre rapidement.

De toute évidence c’est une pathologie très subjective et les problèmes doivent être résolus au cas par cas. L’important est d’agir à temps, pour éviter que les maux ne s’aggravent ou ne deviennent chroniques. Dans notre quotidien on peut évidemment trouver des remèdes sans trop d’effort.

Une des solutions les plus simples mais aussi nécessaires, est de choisir un oreiller adapté à notre repos nocturne. Mais aussi, dans certains cas, comme le travail de bureau, pour le travail de jour.

Parmi les principales causes de douleur dans la région cervicale figurent:

  • Vie sédentaire
  • activité physique irrégulière
  • mauvaise posture pendant le sommeil
  • mauvaise posture lorsque vous êtes assis à la maison ou au travail
  • la douleur du cou
  • rafales de vent ou de froid
  • tensions émotionnelles
  • stress quotidien

L’importance d’un oreiller qui permet de résoudre certains de ces problèmes devient donc fondamentale. En particulier, ces dernières années, un type particulier d’oreiller a fait son apparition sur le marché. C’est-à-dire celui pour le bureau cervical, que nous analyserons dans cet article.

Organiser le plan de travail

La première action concrète que nous pouvons poser pour lutter contre les problèmes posturaux est de organiser notre bureau.

Les Les principaux aspects à prendre en compte lorsque nous travaillons sont :

  • la chaise – doit être ajusté à une hauteur qui nous permet d’avoir les jambes pliées à angle droit. Le mieux serait d’avoir une petite élévation sur laquelle reposer vos pieds, pour favoriser la circulation des membres inférieurs ;
  • écran d’ordinateur – doit être placé exactement devant nous et à hauteur de notre regard. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’incliner votre torse vers l’avant pour mieux lire ou de le plier souvent pour trouver une meilleure position ;
  • la posture idéale – a le dos et la tête droits, la zone lombaire en contact avec la dernière partie du dossier de notre chaise ;
  • éclairage – avec une lumière adéquate et diffuse, afin de ne pas générer de reflets sur l’écran. De plus, pour ceux qui travaillent sur un écran pendant de nombreuses heures pendant la journée, il est nécessaire de subir des examens oculaires périodiques. Et retirez au moins quinze minutes de l’écran toutes les deux heures et demie de travail. Se dégourdir les jambes et peut-être ne pas rester sur son téléphone portable ;
  • La souris – avec le réglage de la hauteur de la chaise, il faudra aussi prendre en compte l’appui de l’avant-bras sur le bureau. Tant lors de l’utilisation du clavier que lors de la tenue de la souris. Pour utiliser cet outil, nous devons avoir la prévoyance de le tenir avec la paume de la main ouverte et sans le serrer fortement entre les doigts. De cette façon, nous éviterons les contractures des bras, l’inflammation des tendons du coude et du poignet. Prévenant ainsi le syndrome du canal carpien notoire et douloureux;
  • épaules – nous devons toujours garder nos épaules aussi basses et détendues que possible, afin de ne pas nous enfoncer le cou. En gardant le bon angle entre le dos et le bassin, on ne risque pas de se pencher en avant ou de s’allonger. Evitant ainsi également les problèmes de lordose et de cyphose ;

Cependant, toutes ces précautions doivent être respectées sans jamais oublier de se dégourdir les jambes autant que possible. Il suffit de faire quelques pas dans le couloir, d’aller aux toilettes ou de parler dans le bureau d’un collègue. Cela nous aidera à étirer les muscles des jambes et décompresser les fesses, qui sont constamment écrasés par notre poids. Les jambes doivent également adopter une position correcte et éviter de les croiser.

Toutes ces précautions doivent cependant aussi supposer que l’on a une musculature du dos tonifiée et entraînée. Il faut donc essayer d’améliorer au maximum notre mode de vie. Faites une activité physique quotidienne d’au moins trente minutes. Si vous n’avez pas la chance d’aller au gymnase, nous devrions au moins prendre le temps de faire une marche rapide.

Enfin, ce serait une bonne idée et règle à réaliser dans la journée, surtout quand on sent des tensions dans la partie cervicale, quelques exercices d’étirement pour étirer le dos. Les plus simples consistent à lever les bras vers le haut pour toucher le plafond. Tandis que pour le cou, des rotations lentes de la tête, en l’inclinant vers l’avant jusqu’à ce que le menton repose sur le sternum puis vers l’arrière, avec le regard au-dessus de nous.

Caractéristiques des oreillers cervicaux de bureau

Après avoir organisé tout notre bureau, nous passons enfin au choix de notre oreiller cervical de bureau. En quoi cela nous aidera-t-il principalement? Tout d’abord sert à soutenir le cou et la tête pour les maintenir alignés avec le reste de la colonne vertébrale ne pas créer de mauvaises postures.

Si nous adoptons une posture incorrecte, nous le remarquerons immédiatement dès le début de :

  • mal de tête
  • la douleur du cou
  • mal d’épaule
  • mal au dos

Pour éviter ces problèmes, l’oreiller cervical de travail a été créé. Sa fonction est de s’enrouler autour du cou et de le soutenir. Ses caractéristiques seront donc : une bonne étanchéité des matériaux, ni trop dur ni trop mou.

Une housse amovible ou au moins lavable ce qui permet de maintenir un bon niveau d’hygiène pendant longtemps. Un autre aspect très important est qu’il est respirant. Donc éviter la formation excessive de sueur et l’inconfort associé en raison des irritations qui en résultent.

L’oreiller cervical de bureau doit finalement servir d’outil de soutien utile. Éviter que nos muscles et nos articulations soient en constante attention et tension. Les heures au bureau sont souvent longues et quand la fatigue se fait sentir, il est très facile d’adopter les mauvaises postures. Cet outil évitera sans aucun doute l’inflammation et toute cette série de pathologies douloureuses que nous avons énumérées ci-dessus.

Conclusion

En conclusion, nous répétons une chose que nous ne nous lasserons jamais de recommander. Le choix de l’oreiller pour le bureau du cou, comme pour tout autre type d’oreiller, c’est toujours assez personnel. Tout dépend de nos besoins quotidiens, de notre confort, mais aussi de notre recherche de la qualité des produits.

Leurs particularités doivent être évaluées à la fois du point de vue de notre santé, celui de nos préférences strictement personnelles et enfin aussi de nos possibilités économiques. Cependant, il est essentiel que lorsque vous choisissez votre propre oreiller, vous connaissez parfaitement le produit que vous achetez. L’essayer par vous-même avant de l’acheter semble être un conseil assez trivial, mais il est très important de faire cette évaluation.

Bien que pour beaucoup le coussin cervical de bureau puisse sembler un objet superflu et sous-estimé, viser la qualité absolue de ce produit est très important. D’autant plus que c’est un objet que l’on va beaucoup utiliser dans la journée et dont l’usage est très important. Il doit donc avoir des caractéristiques qualitatives nécessairement élevées. En effet, on ne peut pas économiser sur un objet dont dépend notre santé au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *