En cas de troubles de la zone cervicale de la colonne vertébrale, il est indispensable d’intervenir le plus tôt possible afin de ne pas laisser le problème devenir chronique. Il est jugé nécessaire dans de telles situations de contacter un médecin pour connaître l’étendue de l’inconfort et ses causes possibles, ainsi que dans le but d’entreprendre un parcours thérapeutique de manière correcte. Dans la plupart des cas, les raisons de la la douleur du cou ils se réfèrent à l’adoption d’un comportement postural inadéquat, effectué de manière habituelle. Les remèdes envisagent généralement la possibilité de séances de physiothérapie et la prise d’anti-inflammatoires.

La plupart du temps, il est considéré comme crucial d’avoir un oreiller spécifique, car on va intervenir précisément là où le problème se pose. Il est évidemment conseillé d’utiliser ces objets pendant le repos nocturne, afin de rendre la stratégie de la douleur contrastée plus incisive. Lorsqu’ils sont utilisés correctement, les supports orthopédiques de ce type permettent à la colonne vertébrale de conserver une position naturelle le plus longtemps possible pendant le sommeil, sans provoquer de raideur musculaire sur celle-ci. Veuillez noter que le la douleur du cou il survient lorsque les muscles cervicaux se contractent excessivement, il est donc essentiel que l’oreiller permette aux parties vulnérables du dos de se détendre.

Comment choisir l’oreiller cervical ?

Le choix d’un oreiller orthopédique implique l’analyse de plusieurs aspects. Bien que la plupart de ce type de produits garantissent la satisfaction des besoins les plus variés, avant de faire un achat il est conseillé de prendre en compte les habitudes posturales que l’on a en sommeil et ses particularités physiques, en particulier le poids et la taille.

Concernant la hauteur de l’oreiller orthopédique, si vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, une épaisseur non excessive et surtout adaptée pour respecter la courbe que dessine la colonne vertébrale en correspondance avec la zone cervicale est indiquée. En ce sens qu’il ne faut pas provoquer une flexion contre nature précisément sur ce point. Si, par contre, vous passez la nuit à vous reposer sur le côté, il faut que la hauteur de l’oreiller soit moyenne, environ treize centimètres, afin de garantir l’alignement de toute la colonne vertébrale. Dans l’hypothèse où vous vous reposez sur le ventre, il est conseillé d’avoir un support orthopédique d’une épaisseur minimale. La position précitée est généralement considérée comme incorrecte en elle-même, susceptible à la longue d’affecter négativement les zones sensibles du dos. Mais le choix d’une faible hauteur de l’oreiller et éventuellement l’utilisation d’un rembourrage moelleux, permettent au moins de ne pas amplifier les forces en jeu sur le dos. Enfin, de nombreuses personnes se distinguent par l’habitude de se retourner souvent au repos. Dans ces cas, il est conseillé de comprendre quelle est la tendance qui survient le plus souvent et sur cette base, choisissez la hauteur la plus agréable de votre oreiller orthopédique.

Comme mentionné ci-dessus, il faut aussi prendre en considération ses propres caractéristiques physiques pour obtenir un produit tout à fait adapté. N’oubliez pas qu’un individu avec un poids considérable génère une pression plus élevée sur l’oreiller qu’un autre avec une carrure élancée. Par conséquent, les sujets de grande taille doivent s’appuyer sur un soutien orthopédique plus cohérent. Alors que dans le cas où nous nous référons à une personne mince, il est compréhensible que son choix se concentre sur un genre doux. La hauteur et la largeur des épaules sont également des impératifs à prendre en considération, surtout lorsque vous avez l’habitude de dormir sur le côté : la bonne épaisseur de l’oreiller doit permettre à l’épaule de s’étirer complètement, afin d’éviter de générer des problèmes sur le cou raidissement musculaire.

Les matériaux sont-ils importants ?

La composition des coussins orthopédiques est un autre élément à examiner en fonction de ses besoins. Certains matériaux sont plus facilement conciliables avec certaines caractéristiques physiques de l’individu. Habituellement, les fabricants les plus célèbres fabriquent des oreillers avec du latex naturel (ou synthétique) et Mousse à mémoire de forme. Même le polyuréthane expansé il est souvent utilisé, mais il peut être considéré comme un matériau similaire, quoique moins performant, à Mousse Mémoire.

Les Mousse Mémoire est un composé synthétique innovant, capable de s’adapter à la forme de la tête qu’il accueille grâce à son extrême sensibilité à la chaleur, sans toutefois perdre son juste degré de consistance et d’élasticité. C’est un matériau qui se prête certainement à l’utilisation par ceux qui dorment sur le côté et n’ont pas l’habitude de trop bouger pendant le sommeil. Dans ce cas, la taille et le poids sont des conditions relatives, car la substance est capable de s’adapter parfaitement aux particularités physiques de chacun. Tandis que les coussinets de joues en latex sont élastiques et résistants, mais moins déformables. Leur utilisation est recommandée pour ceux qui ont une corpulence considérable et n’ont pas de position de sommeil habituelle.

Les meilleurs oreillers à mémoire de forme

Baldiflex Emporio, Paire de Coussins Savon Mousse Mémoire, Aloe Vera, Hauteur 11 cm

Oreiller cervical en mousse à mémoire de forme, oreiller Power Of Nature, lit d’oreiller en mousse à mémoire de forme ergonomique …

Baldiflex, Paire d’oreillers en mousse à mémoire de forme Ecogreen Hauteur 15 cm Doublure en Aloe Vera, Vert

EVERGREENWEB Paire d’Oreillers de Lit 40 × 70 Hauteur 12 cm Modèle Cervical Savon 100% Mousse Mémoire,…

Coussin orthopédique en mousse à mémoire de forme pour coccyx et soutien lombaire pour la maison, le bureau, la chaise…

MATELAS ET LITS EVERGREENWEB

Best-seller n°31

Baldiflex Emporio, Paire de Coussins Savon Mousse Mémoire, Aloe Vera, Hauteur 11 cm

Baldiflex Emporio, Paire de Coussins Savon Mousse Mémoire, Aloe Vera, Hauteur 11 cm